Attaque préventive en cours sur Damas et d’autres régions (012508/19) Version imprimable
samedi, 24 août 2019

 

newmena.jpg


© Metula News Agency

 

Dimanche, 01h00 à Métula, 0h00 à Paris

 

Des dizaines de missiles ont transpercé les défenses syriennes et frappent en ce moment précis des cibles à Damas et ailleurs. Des chasseurs-bombardiers à l’étoile de David survolent le territoire ennemi. Nous en sommes à la troisième vague d’assauts.

 

Il semble que l’aéroport militaire de Mezzé – déjà maintes fois bombardé - à proximité du palais présidentiel de Bashar al Assad fasse partie des cibles visées. Des bases iraniennes dans la zone de la ville d’Akraba, dans le Golan syrien, à 14km de la frontière israélienne et à 44km de notre rédaction, sont également abondamment visées.

 

Il s’agit d’une opération d’envergure majeure. Selon des témoins oculaires l’un des objectifs visés a reçu à lui seul une dizaine de missiles. [voir vidéo exceptionnelle très explicite quant à l’étendue des frappes].

 

Nous sommes en mesure d’affirmer que nous assistons à un raid préventif. Celui-ci intervient très peu de temps avant que la Force Quds [Ara. : Jérusalem], les unités d’élite des Gardiens de la Révolution khomeyniste (Pasdaran), projetait une action contre l’Etat hébreu, principalement basée sur l’utilisation d’hélicoptères télécommandés lourdement chargés d’explosifs.

 

Il n’est pas sûr du tout que les interventions israéliennes en cours se limitent à la Syrie, ni même à l’Irak.

 

Le porte-parole de Tsahal a annoncé que l’opération qui se déroule actuellement était programmée depuis longtemps et que le Renseignement hébreu suivait les activités de l’ennemi afin de décider du moment de son déclenchement.

 

Tsahal est en état d’alerte maximal, tant sur le plan défensif qu’offensif.

 

dimas.jpg

Photo du raid de ce soir

 

Yoshua Ohana, photographe à la Ména, distingue nettement des tirs ennemis au-dessus du Golan depuis son appartement à Kiryat Shmona. Il décrit ce qu’il voit comme inhabituel sans en savoir plus pour le moment.

 

L’alerte a été déclarée dans les villages israéliens du nord du plateau du Golan. Probablement par mesure de précaution. Les habitants ont été priés de ne pas s’éloigner de leurs abris et les responsables municipaux sont tenus au courant de l’évolution de la situation.

 

Les témoins oculaires syriens font état de très gros dégâts. On dénombre des dizaines de morts parmi les Pasdaran et aucun blessé côté israélien. Des moyens antiaériens de la famille du Dôme de fer avaient été discrètement déployés hier et aujourd’hui dans notre région (Doigt de la Galilée) en prévision des événements à venir.

 

Le Premier ministre Binyamin Netanyahu a fait la déclaration suivante : "Dans le cadre d'un effort opérationnel majeur, nous avons contrecarré une attaque contre Israël par la force Quds iranienne et les milices chiites. Je répète ce qui suit : L’Iran n’est immunisé nulle part. Nos forces opèrent dans toutes les directions contre l'agression iranienne. Si quelqu’un s’apprête à te tuer, abats-le avant qu’il ne puisse le faire".

 

Le personnel de la Ména dans trois pays est mobilisé pour suivre et commenter les événements.