Attentat terroriste mertrier près de Ramallah. Deux Israéliens tués (011312/18) Version imprimable
jeudi, 13 décembre 2018

 

© Metula News Agency

 

Metula, 12h30, 11h30 à Paris

 

Un homme sort de sa voiture, tire sur les personnes présentes à un arrêt de bus, des civils et des militaires mélangés, et prend brièvement la fuite.

 

Le Magen David Adom [l’équivalent de la Croix Rouge israélienne] et l’organisation Zaka font état de deux morts et de deux blessés graves, évacués sur le centre médical Shaaré Tsedek à Jérusalem.

 

Les morts sont deux soldats de Tsahal.

 

L’un des blessés actuellement aux soins intensifs est un jeune homme de 21 ans. Atteint à la tête, son pronostic vital est engagé.

 

assaf.jpg

La situation sur la scène du crime

 

L’agression a été perpétrée il y a approximativement une heure sur la route 60, près de Givat Assaf (la colline d’Assaf), à 5km au sud de l’implantation d’Ofra, à l’entrée occidentale du village arabe de Deïr Dibwan, à 2.5km à l’est de Ramallah et à 13km environ de Jérusalem.

 

Le chef d’état-major de Tsahal a décrété le blocus de Ramallah pour les besoins de l’enquête. Une vaste opération militaire est en cours à Ramallah afin de retrouver les terroristes.

 

Le couvre-feu a été proclamé. Le Djihad islamique et le Hamas se gaussent de ce "succès". Le Hamas menace : "Nous avons encore d’autres surprises qui décontenanceront Israël".