Bruxelles-Métula du 11 juin 2019 (011106/19) Version imprimable
mardi, 11 juin 2019

 

Les inspecteurs de L’Agence Internationale pour l’Energie Atomique ont découvert que l’Iran avait considérablement accéléré sa production d’uranium enrichi depuis le 20 mai dernier.

 

Selon des spécialistes de l’AIEA, la théocratie chiite pourrait produire suffisamment d’uranium de qualité militaire en moins d’un an pour fabriquer une bombe atomique.

 

iranuk.jpg

Téhéran prend un énorme risque

 

Le compte à rebours est à nouveau enclenché – ce qui prouve une nouvelle fois le déficit de l’accord de 2015 -. Les Etats-Unis ont réagi en élargissant leur embargo sur les exportations de brut perse en y incluant le fer, l’acier, l’aluminium et le cuivre. La vente de ces métaux coupe Téhéran de 10 pour cent supplémentaires de ses revenus.

 

Mais ce n’est pas tout : Donald Trump, qui ne souhaite pas la guerre, pourrait être obligé de la faire. Et Israël répète à qui veut l’entendre qu’elle ne laissera pas la dictature chiite accéder à la bombe atomique, que celle-ci la menace, de même que l’ensemble du reste du monde.

 

Tous les détails  ainsi que l’analyse complète et originale de Stéphane Juffa au micro de Jim Mosko sur Radio Judaïca.

 

Sur Youtube :

https://youtu.be/hc8XknPH3mM

Sur Radio Judaica :

https://www.facebook.com/radiojudaica/videos/222430821973625/?t=2