Bruxelles-Métula du 16 juillet 2019 (011607/19) Version imprimable
mardi, 16 juillet 2019

 

LA TURQUIE D’ERDOGAN DEFIE L’UNION EUROPENNE EN PROCEDANT A DES FORAGES PETROLIERS ET GAZIERS DANS LA ZONE ECONOMIQUE DE LA REPUBLIQUE DE CHYPRE SOUS LA PROTECTION AGRESSIVE DE SA MARINE DE GUERRE. CE, A QUELQUES MILES DES PLATEFORMES ISRAELIENNES EN MEDITERANNEE, DONT L’EXPLOITATION DES HYDROCARBURES EST SYNCHRONISEE AVEC CELLE DE CHYPRE. DE PLUS, IL EXISTE DES ACCORDS SECURITAIRES ENTRE JERUSALEM ET NICOSIE, ET TSAHAL S’ENTRAINE REGULIEEMENT SUR L’ILE D’APHRODITE EN COOPERATION AVEC LES FORCES DE DEFENSE DE CE PAYS ET FACE A 35 000 SOLDATS OTTOMANS. CEUX-CI SONT DEPLOYES DANS LA "REPUBLIQUE" TURQUE DE CHYPRE DU NORD. UN ETAT FANTOCHE UNIQUEMENT RECONNU PAR ANKARA.

 

yavuz.jpg

Yavuz, le second navire scientifique turc qui effectue des forages dans la zone économique

de la République de Chypre, sous la protection des bateaux de guerre d’Ankara

 

Hier, lundi, l’Union Européenne a décrété un train de sanctions économiques contre la Turquie afin de marquer son opposition aux manœuvres d’Ankara dans le bassin est-méditerranéen, dans la zone économique cypriote.

 

Chypre fait partie de l’Union Européenne et ladite union est responsable de protéger ses Etats membres face aux agressions de pays tiers.

 

De plus, la Turquie a reçu la semaine dernière la première partie du système antiaérien S-400 qu’elle a acheté à la Russie, et qui menacera les opérations des avions de l’OTAN dans la région. Or la Turquie est membre de l’OTAN et même sa seconde plus puissante armée en termes d’effectifs et en moyens ; elle contrevient ainsi aux principes fondamentaux de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord.

 

Nous sommes convaincus à Métula que Washington va également décréter, pas plus tard que cette semaine, d’autres sanctions économiques visant Ankara.

 

L’économique turque est déjà chancelante et les nouvelles sanctions ne vont pas manquer de l’affaiblir davantage et, partant, d’accentuer encore les tensions diplomatiques et militaires dans la région, déjà en proie à un face-à-face entre la "République" Islamique d’Iran et l’Amérique et ses alliés.

 

L’analyse complète et originale de Stéphane Juffa au micro de Joanna Marchi sur Radio Judaïca.

 

 

jsm.jpg

 

Sur Youtube :

https://youtu.be/cDAnKtePWjA

Sur Radio Judaica :

https://www.facebook.com/radiojudaica/videos/337856757147227/