Enorme explosion dans une base iranienne à Homs (020105/20) Version imprimable
vendredi, 01 mai 2020

 

Ont collaboré à cet article : Stéphane Juffa, Jules Mazouz, Yoshua Ohana

 

Métula, vendredi 11h10, 10h10 à Paris

 

Il y a 40 minutes, un gros entrepôt d’armes et de munitions a explosé à Homs [carte] à l’ouest de la Syrie.

 

 

t4_situation_map.jpg

 

Carte de situation

Service cartographique © Metula News Agency

Base : Google Earth Pro

 

Une série d’énormes explosions s’est produite dans une base militaire, à quelques centaines de mètres du quartier de Wadi Al-Dahab [ara. : la vallée de l’or] au sud de la ville.

 

Les flammes atteignent plus de 80 mètres de hauteur [photo].

 

dahab_homs.jpg

Des flammes gigantesques au sud-est de Homs, causées par

l’explosion de munitions

 

Le gouverneur de Homs attribue les explosions à "une attaque", sans plus de détails. Les media d’Etat syriens et iraniens confirment l’information, ne parlant, une fois de plus, que de dégâts matériels.

 

Notre interprétation de l’événement, sans preuves mais par référence au mode opératoire et au choix de l’objectif visé : il s’agit sans doute d’une base confiée aux Gardiens de la "Révolution" khomeyniste dont nous connaissons l’existence au sud-est de Homs. Il y a vraisemblablement de nombreuses victimes, des dizaines, au vu des caractéristiques de ce genre d’objectif, de l’élément de surprise et de l’explosion instantanée du stock de munitions [double explosion : d’abord le missile, ensuite les munitions]. On est probablement en présence d’une frappe provoquée par un missile de croisière air-sol israélien de la famille des Dalila, lancé à partir du ciel libanais.

 

La frontière libanaise se trouve à 26km à l’ouest de la base prise pour cible, et Métula, le point géographique le plus proche en territoire israélien, est à 188km au Sud.