Graves affrontements à Gaza (suite 1)(011211/18) Version imprimable
dimanche, 11 novembre 2018

 

© Metula News Agency

 

Métula, lundi, 01h30, 0h30 à Paris

 

Le Premier ministre israélien Binyamin Netanyahu a décidé d’interrompre sa participation au "Forum de la paix" à Paris et de rentrer cette nuit en Israël en raison de la situation dans le Sud.

 

Jusqu’à 1h de ce lundi, une quinzaine de roquettes ont été tirées depuis Gaza en direction d’Israël, la plupart explosant sur le territoire du Conseil régional d’Eshkol. Nos correspondants sur place observent que, pour le moment, les miliciens islamiques s’abstiennent de tirer des salves de plusieurs dizaines de projectiles comme ce fut le cas lors des récents incidents.

 

Les tirs se succèdent toutes les 10 à 20 minutes, le dernier étant intervenu à 1h16

 

Les roquettes qui n’ont pas été interceptées par le Dôme de fer ont explosé dans des terrains inhabités.

 

Le Hamas tronc traditionnel confirme la perte de Nour Baraké, le no.2 d’Ezzedine al Qassam, sa branche armée. Il ne produit aucun motif pouvant expliquer l’opération israélienne de dimanche soir. L’organisation terroriste a également diffusé des images des cadavres ensanglantés de Baraké et d’un autre milicien.

 

barake.jpg

Feu Nour Baraké, le no.2 d’Ezzedine al Qassam

 

Nous mettons d’autre part en garde contre des informations incomplètes contenues dans la dépêche de l’AFP concernant ces incidents. Ce câblogramme ainsi rédigé est de nature à induire les lecteurs en erreur.