Une position de l’Armée syrienne détruite après un tir de mortier (info # 012906/17)
mercredi, 28 juin 2017

 

© Metula News Agency

 

0h 20 à Métula, 23h 20 à Paris

 

Ce mercredi soir, peu avant que le Premier ministre Binyamin Netanyahu ne prenne la parole à Katzerin, pour fêter les quarante ans de cette ville, considérée fréquemment comme la "capitale" du Golan, un obus de mortier en provenance de Syrie a explosé sur le territoire israélien sans faire ni victimes ni dégâts.

 

Le projectile a éclaté à proximité immédiate de la frontière – quelques mètres -, et selon des officiers de Tsahal, ce tir constituait, lui aussi, à l’instar des précédents ces jours derniers, un tir perdu, sans lien avec la visite du Premier ministre dans la région.

 

D’ailleurs, la ville de Katzerin se situe à 23km du point de chute de l’obus, ce qui, en termes régionaux et compte tenu de la portée réduite de ces armes, peut être considéré comme une distance respectable.

 

Moins d’une heure plus tard, Tsahal a anéanti la position de l’Armée gouvernementale syrienne d’où le projectile avait été tiré. On ignore pour le moment si la réplique israélienne a fait des victimes. Cette base se trouvait dans le lieu-dit al Samadaniyah, au sud-est d’al Baath, à 2km du front et à 4km de la frontière israélienne (voir carte).

 

samadaniyah_map_redu.jpg

La région de l’incident

Carte précise au 28 juin 2017

Service cartographique © Metula News Agency

 

Les artilleurs d’Assad visaient des positions rebelles dans le village d’al Hmidaiah, adossé (500m) à la frontière israélienne, mais ils ont tiré trop long et touché le territoire hébreu (carte).

 

Lors de son allocution à Katzerin, M. Netanyahu a notamment déclaré : "Nous ne nous mêlons pas de ce qui se déroule en Syrie mais nous sommes déterminés à répondre avec agressivité et puissance à toute atteinte à notre souveraineté".

 

 
By YinonSys