IsraŽl abat un drone syrien (info # 011111/17)
samedi, 11 novembre 2017

 

© Metula News Agency

 

14h45 à Métula, 13h45 à Paris

 

Vers 11h ce samedi matin, un drone syrien, probablement de fabrication iranienne, qui se dirigeait vers l’espace aérien israélien a été abattu par un missile Patriot tiré depuis une base de l’Armée de l’air à Tzfat (Safed). Un seul Patriot a été nécessaire pour anéantir l’avion sans pilote.

 

Le drone était en mission de reconnaissance (sans doute non-armé). Il suivait un cap qui l’entraînait vers le territoire hébreu, lorsqu’il a été neutralisé au-dessus du no man’s land dans le nord du Golan.

 

Des chasseurs-bombardiers du Khe’l Avir ont immédiatement été dépêchés dans le périmètre de l’incident et les observateurs de la Ména dans la région nous ont rapporté que de forts bruits d’explosions provenant de la partie syrienne du Golan ont suivi leur intervention.

 

syrian_drone_11_nov_2017.jpg

Ce qu’il reste du drone syrien après l’intervention de la DCA israélienne

 

Tsahal a eu le temps de vérifier avec des représentants de l’Armée russe que le drone ne leur appartenait pas avant de l’abattre.

 

Suite à l’incident, le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman, a déclaré que "l’Etat d’Israël considérait avec une grande sévérité toute violation de sa souveraineté et qu’il répondrait avec force à toute provocation".

 

Selon nos relevés, la première riposte a déjà eu lieu immédiatement après l’interception du drone, et elle sera peut-être suivie de représailles supplémentaires.

 

M. Lieberman a ajouté que "le régime d’Assad serait tenu responsable pour toutes ces violations et qu’Israël ne permettrait pas l’établissement d’un axe chiite en Syrie".

 

Cet incident intervient alors que la tension monte dans la région, particulièrement entre l’Arabie Saoudite et l’Iran, mais également dans l’est de la Syrie, entre Deïr ez Zor et la frontière irakienne, où les combats s’intensifient en vue du contrôle de l’ "Autoroute iranienne".

 

Ces développements influencent aussi la situation entre l’Etat hébreu et le Liban, notre rédaction étant sans cesse survolée par des appareils frappés de l’étoile de David.

 

Ce n’est pas la première fois qu’un drone en provenance de Syrie est abattu à proximité de la Haute Galilée. Des incidents de ce genre se sont produits à au moins trois reprises depuis le printemps dernier.

 

 
By YinonSys