Violente réplique de Tsahal sur toute la bande de Gaza (012703/19)
mardi, 26 mars 2019

 

© Metula News Agency

 

Métula, mercredi 1h58, 0h58 à Paris

 

Durant toute la journée de mardi les factions islamiques de Gaza ont multiplié les actes hostiles visant le pourtour de l’enclave palestinienne. Des commandos ont lancé de nombreux ballons incendiaires sur les agglomérations israéliennes. D’autres ont brièvement franchi la barrière de sécurité et ont mis le feu au treillis de camouflage d’une position de l’Armée inoccupée, hissant même le drapeau palestinien avant de rebrousser chemin. A 20h08, les terroristes, ignorant le cessez-le-feu qu’ils avaient eux-mêmes proclamé, ont tiré une roquette sur le territoire du conseil municipal d’Eshkol. Le projectile a explosé sur un lieu inhabité.

 

bal.jpg

Des miliciens en train de larguer des ballons porteurs d’explosifs sur

les villages israéliens. Notez la date de mardi sur l’un des ballons

 

A 23h30, Tsahal a violemment répliqué, visant des objectifs militaires des milices sur tout le territoire de la bande côtière. Les chasseurs-bombardiers du Khe’l Avir ont notamment frappé un complexe du Hamas et une fabrique d’armes et de munitions à Khan Younès, dans le sud de la Bande. De fortes explosions secondaires ont permis de comprendre que la fabrique avait été atteinte.

 

rafah.jpg

Des objectifs du Hamas en feu dans la ville de Rafah, à l’extrême sud

de la Bande, sur la frontière égyptienne

 

Les blindés ont participé à l’attaque. Le bruit des explosions était audible à 30km de la bande côtière. Selon des témoignages concordants, le chef du Hamas, Ismaïl Hanya, aurait été visé et touché par une frappe ciblée. On ignore s’il a survécu à cette tentative.

 

Des Gazaouis joints au téléphone par notre camarade Sami el Soudi rapportent que "des dégâts importants sont infligés par l’emploi par les Israéliens de très gros missiles". Ceux-ci font sans doute partie des nouvelles armes à disposition de Tsahal dont Jean Tsadik avait mentionné l’existence et qui n’avaient pas été utilisées jusqu’à présent.

 

pos.jpg

Une position islamiste frappée en plein cœur d’une zone densément habitée

 

Tsahal a identifié l’assemblage de rampes de lancement de roquettes à longue portée et s’attend à des tentatives de la part des terroristes de frapper le centre d’Israël. Le Hamas a décrété l’état d’alerte général et total, et a menacé dans un communiqué : "Une grande ville se trouve dans notre collimateur".

 

A 23h44, une roquette a été tirée en direction de la zone industrielle du sud de la ville d’Ashkelon (130 000 hab.). Le Hamas a revendiqué ce tir, arguant qu’il s’est agi d’une réponse aux attaques de Tsahal à Gaza. La roquette a toutefois été interceptée par le Dôme de fer comme en témoigne cette vidéo.

 

Tous les reporters, rédacteurs et analystes de la Ména d’Israël et de l’Autorité Palestinienne sont au travail cette nuit sur le terrain. Sur le chemin du Néguev, nous avons vu sur l’autoroute des dizaines de Merkava et de transports de personnels blindés "Namer" [héb. : tigre] en route vers Gaza depuis le Nord, chargés sur des camions.

 

 
By YinonSys