Les Kurdes ont repoussé l’offensive terrestre à Tel Abyad (020910/19)
mercredi, 09 octobre 2019

 

 

newmena.jpg

 

Par Perwer Emmal à Kobane

 

Métula, mercredi 23h45 à Kobané et à Métula, 22h45 à Paris

 

Les YPG ont repoussé l’offensive terrestre contre la ville frontière de Tel Abyad [voir carte précédente], en dépit du soutien de dizaines de chars et de bombardements d’artillerie ininterrompus.

 

Les Turcs avaient envoyé les ex-al Qaëda faire le boulot au sol, encadrés par des officiers turcs.

 

Ils n’ont pas réussi à faire un mètre dans la ville.

 

Ils avaient tenté une percée par la campagne à l’est de Tel Abyad mais ils ont été éconduits.

 

Les combats continuent. Il y a des dizaines de morts et de blessés des deux côtés y compris de nombreux civils dans la ville, incapables de l’évacuer sous le feu.

 

L’électricité est coupée et les incendies d’immeubles embrasent le ciel.

 

Près du village d’Ein Diwar à proximité de la ville de Dirk, non loin de la triple frontière – Turquie, Rojava, Irak – et de la ville turque de Cizre, les YPG ont pris pour cible au mortier la concentration de forces turques qui les attaquaient infligeant de grosses pertes aux assaillants.

 

Note de la rédaction à Métula :

 

 

Nous sommes en communication permanente avec Perwer Emmal réfugié dans la cave de son immeuble. Le bombardement de Kobane par les Turcs se poursuit, les YPG répliquent contre leur adversaire dans toute la région, jusqu’à Jarabulus, à 32km à l’Ouest. Les Kurdes bombardent Jarabulus en territoire syrien à partir de la zone de Manbij, ainsi que la ville de Karkamis, juste de l’autre côté de la frontière en Turquie [carte]. Il s’agit de deux places fortes de l’Armée turque et de ses supplétifs. Selon les nouvelles qui parviennent à Perwer Emmal, le bombardement est précis et occasionne des ravages dans les positions ennemies.  

 

 
By YinonSys