Echanges de feu nourris entre Américains et Iraniens en Irak. Vive tension dans toute la région
samedi, 04 janvier 2020

 

newmena.jpg

 

Samedi, 23h30 à Métula, 22h30 à Paris

(010401/20) 

 

Selon Radio Bagdad, la station gouvernementale irakienne, captée par Jules Mazouz, les Iraniens et/ou leurs milices supplétives chiites irakiennes ont bombardé six bases américaines en Irak.

 

Les journalistes de Radio Bagdad étaient particulièrement tendus à l’antenne.

 

Des soldats U.S. auraient péri lors de ces attaques, qui visent principalement les positions étasuniennes dans la région de Mossoul, à 240km au nord de Bagdad.

 

Nous tenons pour certain que la base de Kindi, située dans le nord de cette ville, a essuyé les tirs de nombreuses roquettes.

 

Tirs de mortiers également sur la base de Kiara où résident des forces américaines dans la même région. Le poste de commandement opérationnel régional U.S. à Ninive, à 75km à l’ouest de Mossoul, a lui aussi été visé par des mortiers.

 

RT, anciennement Russia Today, une chaîne de télévision d'information internationale en continu financée par l'Etat russe, diffuse ces images de l’une de ces attaques antiaméricaines :

 

https://twitter.com/RuthKiryati/status/1213544757462470656

 

Dans un communiqué, les Phalanges du Hezbollah (une milice chiite sous commandement iranien) ont appelé ce soir "les frères des forces de sécurité irakiennes (l’Armée nationale irakienne) à s'éloigner des bases ennemies américaines à pas moins de 1000 mètres". Plusieurs bases militaires hébergeant à la fois des militaires américains et irakiens.

 

Selon des sources concordantes et fiables, les Américains ont entamé leurs ripostes, bombardant depuis les airs une position iranienne en Irak et faisant au moins dix morts et un nombre non encore identifié de blessés parmi les militaires de Téhéran

 

Un autre raid a été mené contre une position iranienne/milices chiites irakiennes dans la zone frontalière entre la Syrie et l’Irak, non loin d’Abou Kamal.

 

Les appareils de l’U.S. Air Force survolent massivement l’Irak, y compris Bagdad, ainsi que des zones en territoire syrien.

 

Michaël Béhé, le chef de la Ména libanaise, rapporte également une très intense activité aérienne israélienne dans tout le sud libanais.

 

Actuellement la situation est calme sur l’ensemble du territoire israélien, qui subit des trombes d’eau depuis deux jours, occasionnant des inondations, notamment dans la région de Tel-Aviv. Tsahal est placé en état d’alerte élevé.

 

 
By YinonSys