Métula frappée par la tempête (011303/20)
vendredi, 13 mars 2020

 

Une grosse tempête a frappé les hauteurs du Doigt de la Galilée cette nuit, avec des rafales de vent atteignant les 150km/h à Métula [2 500hab.].

 

Pour ne rien arranger, des arbres sont tombés vers minuit sur les lignes à haute tension plongeant les habitants dans l’obscurité. L’unique route reliant Métula au reste d’Israël a été plusieurs fois coupée ces dernières 24 heures, par des troncs et des feuillages affalés en travers de la chaussée.

 

Les dégâts sont importants comme on peut l’apprécier sur cette vidéo de la rue principale du village tournée par Stéphane Juffa ce matin avec son téléphone portable.

 

https://youtu.be/tUUMAeW5p0U

 

Fort heureusement il n’y pas eu de blessés, mais la moitié des bâtiments a souffert. Une partie de la toiture de ceux de la Ména a été arrachée, et les deux journalistes présents ont du intervenir sur les toits en pleine bourrasque afin de protéger les bureaux de l’agence.

 

Il s’agissait d’un vent d’Est, relativement chaud, remontant d’Egypte et transportant du fin sable rouge qui a pénétré et souillé les habitations.

 

D’abondantes précipitations sont également tombées toute la nuit.

 

tal.jpg

Un chêne vieux de 450 ans s’est brisé dans la Forêt de Tal

dans le Doigt de la Galilée

 

La météo annonce une seconde vague de la même tempête pour la nuit de vendredi à samedi.

 

Cet épisode de mauvais temps survenant en pleine crise de Coronavirus, avec 130 cas relevés ce vendredi matin en Israël, dont 3 cas graves et 5 sérieux, les misères des habitants du Nord sont passées presque inaperçues.

 

L’électricité dans le quartier où se situe la rédaction de la Ména, le plus élevé de Métula, à 750 mètres d’altitude, n’a été rétablie qu’à midi trente vendredi.

 

 

 
By YinonSys