IsraŽl reconfine ! (011309/20)
dimanche, 13 septembre 2020

 

Métula, dimanche, 23h20 à Métula, 22h20 à Paris

 

Après 7 heures de discussions interminables et la démission du ministre orthodoxe de la Construction et du Logement, Yaakov Litzman, le cabinet a finalement adopté la proposition du ministère de la Santé et du préposé au traitement de la pandémie, le Professeur Ronni Gamzou. Celle-ci consiste à imposer un confinement quasi-général en Israël à partir de vendredi prochain à 14h. et pour une durée d’au moins trois semaines.

 

Les détails des dispositions seront diffusés plus tard dans la soirée, mais le Premier ministre a déclaré il y a quelques minutes en conférence de presse que les habitants ne pourront pas s’éloigner de leur domicile de plus de 500 mètres, et que les réunions de personnes ne pourront pas dépasser 20 individus en extérieur et 10 sous un toit.

 

net.jpg

Une période très compliquée

 

Les commerces seront fermés, à l’exception de ceux assurant des activités indispensables à l’instar des pharmacies et des magasins d’alimentation. Les restaurants pourront effectuer des livraisons à domicile mais pas accueillir de clients.

 

Les hôtels seront également clos, et les transports entre agglomérations ne seront autorisés que pour les personnes pouvant faire état d’une raison valable de se déplacer en conformité avec les règles édictées.

 

Des dispositions spéciales relatives aux prières seront énoncées ultérieurement ; elles concernent les Juifs pratiquants, car le confinement couvre la période des grandes fêtes israélites, débutant vendredi soir à l’occasion du Nouvel an – Rosh hashana [héb. : la tête de l’an] – et se terminant en principe à Simkhat Torah [héb. : la fête de la Torah].

 

Yaakov Litzman, le chef du parti Agudat Yisraël et bras droit politique du Rabbin de Gour [l’une des plus grandes cours hassidiques], a justifié sa démission par le refus gouvernemental de permettre aux Juifs pratiquants de fréquenter les synagogues à leur guise durant les fêtes. Litzman, lors d’une interview télévisée, a laissé entendre que la décision de re-confinement avait été intentionnellement prise afin de brimer les Juifs religieux.

 

Cependant, parmi les 153 769 cas de Corona avérés et les 1 108 décès, les Juifs pratiquants et les Arabes israéliens représentent, à égalité, plus de la moitié des cas, soit près du double de leur proportion dans la société israélienne.

 

D’autre part, M. Litzman ainsi que son épouse ont déjà contracté une forme active du COVID 19, avec des symptômes modérés. Cela s’est passé alors qu’il était ministre de la Santé et qu’il avait participé discrètement à plusieurs services religieux interdits par ses propres décrets dans une synagogue.

 

Le Professeur Ronni Gamzou ainsi que le nouveau ministre de la Santé, Yuli Edelstein, se trouvent en quarantaine à leurs domiciles respectifs. Ils ont participé à la conférence de presse de ce soir par vidéoconférence.  

 

Aucune décision n’a été prise relativement au maintien de l’activité des aéroports internationaux ; une commission ad hoc a été nommée à cet effet, qui comprend le ministre des Affaires Etrangères, le ministre de la Santé et la ministre des Transports.

 

Leur décision devrait être connue demain (lundi), l’on s’attend à ce que les aéroports restent ouverts, et que les vols aller-retour vers l’étranger déjà programmés puissent se dérouler comme prévu. Les quelques vols agencés sont tous pleins pendant la période des fêtes, et les passagers détenant un titre de transport devraient pouvoir les emprunter.

 

Binyamin Netanyahu a prononcé de nombreuses inexactitudes lors de sa conférence de presse. Il a par exemple déclaré que le taux de mortalité en Israël – 120 morts pour un million d’habitants - était plus faible que celui de la moyenne des autres pays [https://www.worldometers.info/coronavirus/].

 

Ceci est faux selon les bilans de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), d’après laquelle notre taux de mortalité est légèrement plus élevé que ladite moyenne.

 

Netanyahu a également annoncé que la nouvelle vague de Coronavirus était globale et que d’autres Etats – dont la France, l’Italie, l’Espagne et l’Australie notamment – avaient déjà pris des mesures en vue du re-confinement. Cet argument est totalement incorrect : Israël est le premier et le seul pays jusqu’à présent à avoir décrété le re-confinement.

 

Cette mesure est toutefois rendue nécessaire par la hausse régulière du nombre de personnes contaminées par le virus, qui a dépassé les 4 000 quotidiennement ces derniers jours.

 

La capacité des hôpitaux à traiter les malades (1 000 actuellement en soins intensifs) est limitée. Non par le manque de respirateurs – le Mossad, le service du Renseignement en a achetés plus de 5 000 lors de la première vague de l’épidémie - ou de lits, mais par manque de personnel.

 

Il semble que les hôpitaux publics, bien qu’ils ont bénéficié d’une importante aide financière gouvernementale, n’ont pas pris les dispositions adéquates afin d’ouvrir de nouvelles unités de médecine interne dédiées au traitement du COVID 19.

 

Le Premier ministre Binyamin Netanyahu va s’envoler incessamment à destination de Washington où il doit participer mardi à la cérémonie de signature de deux accords de paix sous l’égide du président Donald Trump, avec les Emirats Arabes Unis et Bahreïn.

 

Le contenu de ces accords n'a pas été présenté aux membres du gouvernement ni au comité des Relations Extérieures et Sécuritaires de la Knesset. Personne, à part M. Netanyahu et les négociateurs, n’est au courant des conditions de ces accords. Plusieurs législateurs de la droite et de la gauche parlementaires ont exprimé leur opposition à ce mode opératoire.

 

L'ancien ministre de la Défense Moshé Yaalon a demandé que les détails de l'accord soient discutés par les commissions de la Knesset avant leur signature, mais les experts juridiques affirment qu'il n'y a aucune obligation de le faire et que les traités pourront être ratifiés rétroactivement.

 

Une foule de plusieurs centaines de manifestants a bloqué l’un des accès de l’aéroport Ben Gourion de Tel-Aviv afin de protester contre le départ de M. Netanyahu, jugeant qu’au vu de la situation intérieure alarmante, sa place était en Israël.

 

Durant la séance du conseil d’aujourd’hui, des ministres se sont également disputés relativement au droit de ceux qui réclament la démission du Premier ministre de manifester devant ses résidences à Jérusalem (officielle) et à Césarée (privée). Le Conseiller du gouvernement et Procureur général d’Israël, M. Avikhaï Mandelblit a tranché, déterminant qu’il était anticonstitutionnel d’interdire de manifester en dépit du confinement. Des aménagements concernant des mesures de distanciation et de limitation du nombre de participants pourront éventuellement être édictées par le ministère de la Santé ou par la police.

 

Les débats lors du conseil des ministres ont été vifs et les participants étaient divisé quant aux mesures à prendre pour lutter contre l’expansion de la pandémie. Finalement, les ministres ont voté à l’unanimité en faveur des dispositions générales.

 

Nombre d’observateurs ont remarqué que la décision était tombée à la dernière minute dans la précipitation absolue, alors que rien n’avait empêché le gouvernement de trancher voici plusieurs jours ou plusieurs semaines. Une majorité de journalistes israéliens pense que des considérations politiques et d’intérêt particulier du Premier ministre sont intervenues dans les décisions prises par le cabinet.

 

Pour notre part, nous ne comprenons pas pourquoi, face à une augmentation exponentielle des nouveaux cas ainsi que des décès, l’imposition du re-confinement n’est pas intervenue immédiatement et qu’elle a été repoussée à vendredi.

 

Israël effectue depuis plusieurs semaines 40 000 tests journaliers du Coronavirus, ce qui la situe, proportionnellement, parmi les trois ou quatre pays qui pratiquent le plus de dépistages à l’échelon planétaire. Le nombre élevé des cas recensés dans l’Etat hébreu provient notamment de cette politique de dépistage préventif qui n’est pas en vigueur dans la plupart des autres pays.

  

 

 
By YinonSys