Raid sur Masyaf AVANT-APRES (022512/20)
vendredi, 25 décembre 2020

 

Stéphane Juffa et Jules Mazouz, ont participé à cette dépêche

 

Métula, vendredi soir

 

La Ména s’est trompée tôt ce vendredi matin dans l’identification de la cible du raid (attribué au) du Khe’l Avir – l’Aviation israélienne – de la nuit dernière.

 

Pas de beaucoup, de 2.5km, et de plus, nous avions admis dans la dépêche que nous n’étions pas certains de notre localisation, car les sources manquaient. Nous nous empressons cependant de corriger notre narratif, à commencer par la carte matérialisant notre erreur, tout en proposant nos excuses à nos abonnés [carte].

 

tromp_fin.jpg

L’erreur de la Ména

Service cartographique © Metula News Agency

Source : Google Earth Pro

 

La cible effectivement visée par le Khe’l Avir se situe légèrement plus au Nord-Est. Elle consistait en quatre bâtiments d’une fabrique de missiles sol-sol iraniens de courte à moyenne portée.

 

La production des moteurs et des ogives n’était pas concentrée sous un seul toit afin de minimiser les risques d’être attaqué et de compliquer la tâche des pilotes israéliens. L’unité de production des missiles s’étend en fait sur 2.5 kilomètres dans les sens est-ouest et ne comprend pas moins de 70 ateliers et entrepôts.

 

Ce site avait déjà fait l’objet de plusieurs raids du Khe’l Avir par le passé et des unités de production avaient été reconstruites.

 

L’anéantissement hyper-précis des quatre cibles interrompt la chaîne de fabrication des missiles et rend le reste de l’usine inutile.

 

Les aviateurs israéliens ont anéanti les constructions [carte vue globale] qui abritaient l’usinage des moteurs et l’assemblage des ogives (les têtes des missiles contenant leur charge).

 

L’analyse de cette frappe démontre, outre la virtuosité des pilotes, des avions, des systèmes et des missiles (sans doute une déclinaison récente des Dalila), le degré de pénétration du dispositif ennemi par le Renseignement israélien, tout simplement remarquable.

 

Le raid a sans doute été mené par deux chasseurs-bombardiers transportant chacun deux missiles, qu’ils ont largués à partir du nord du territoire libanais distant de 40km de l’objectif.

 

ata_globale_fin.jpg

Vue globale du site de fabrication

et localisation des cibles détruites par le Khe’l Avir

Service cartographique © Metula News Agency

Source : ImageSat International

 

Comme le montrent les photos satellitaires exceptionnelles produites par la société israélienne spécialisée dans ce domaine ImageSat International ISI, les bâtiments visés ont été réduits à l’état de ruines avec une précision absolue.

 

cible_est_dtail_fin.jpg

Détail de l’oblitération des deux objectifs de la cible-est

Service cartographique © Metula News Agency

Source : ImageSat International

 

Les occupants de ces ouvrages, les gardiens, les militaires et les ouvriers (presque exclusivement des Libanais, des Irakiens, et des supplétifs des Pasdaran prélevés dans d’autres pays "amis" de la Théocratie persane) ont tous trouvé la mort. Des individus qui se trouvaient à proximité ont été blessés.

 

cible_centre_dtail_fin.jpg

Détail de l’oblitération de la cible-centre

Service cartographique © Metula News Agency

Source : ImageSat International

 

Nous sommes en mesure de confirmer le bilan dressé cette nuit par le chef de la Ména libanaise, Michaël Béhé, qui s’élève désormais à 23 morts, l’un des blessés ayant succombé durant la journée écoulée.

 

cible_ouest.jpg

Détail de l’oblitération de la cible-ouest

Service cartographique © Metula News Agency

Source : Google Earth Pro - ImageSat International - Metula News Agency

 

La dernière image est le relevé radar du Boeing Dreamliner d’ElAl, vol numéro 66 de Shanghai à Tel-Aviv. Lequel a été prié par les contrôleurs du ciel de Nicosie de se détourner de sa route prévue afin d’éviter la proximité de la Syrie et du Liban [carte] au moment des frappes.

 

L’appareil a atterri à l’aéroport Ben Gourion de Tel-Aviv à 01h40 locale non sans avoir traversé la totalité de l’île d’Aphrodite pour se dérouter de son plan de vol initial.

 

 

ly66.jpg

 

 

Dernières minutes :

 

Un communiqué de Tsahal nous apprend que sur le coup des 20h locales, deux roquettes tirées par des terroristes islamiques de Gaza qui faisaient route en direction d’Ashkalon ont été interceptées par le Dôme de Fer. La population avait été prévenue par le système d’alerte "Couleur rouge".

 

Nous nous attendons à une riposte de l’Armée de Défense d’Israël dans les prochaines heures. Nous suivons l’évolution de la situation.

 

 
By YinonSys