Deux des six terroristes fugitifs appréhendés à Nazareth (011009/21)
vendredi, 10 septembre 2021

 

Vendredi, 23:30  à Métula, 22:30 à Reihanette dans la Drôme

 

Il y a une heure et demi environ, deux des six fugitifs qui s’étaient échappés de la prison de haute sécurité de Gilboa on été appréhendés à Nazareth.

 

Les deux prisonniers - condamnés à la détention à perpétuité pour des assassinats terroristes - sont Mahmoud Aradeh et Yakub Kadari. Ils faisaient partie du Djihad Islamique Palestinien.

 

aradeh.jpg

Aradeh, quelques minutes après son arrestation

 

Regarder une vidéo de l’arrestation de Yakub Kadari :

https://twitter.com/i/status/1436404261697490944

 

Mahmoud Aradeh n’est pas le plus célèbre parmi les évadés. Mais c’était celui d’entre les fuyards qui assumait le plus haut poste de responsabilité dans l’une des organisations terroristes auxquelles ils étaient affiliés. Probablement celui qui a commandé la fuite qui s’est déroulée lundi dernier un peu avant l’aube.

 

Depuis lors, de très importants effectifs de policiers, de soldats, de forces spéciales et des Renseignements sont mobilisés pour intercepter les terroristes en fuite. Des centaines de barrages routiers ont été dressés et des battues se déroulent aux quatre coins du pays.

 

Mahmoud Aradeh et Yakub Kadari ont semble-t-il été appréhendés par un détachement de la Police urbaine de Nazareth, ville israélienne de Galilée à majorité musulmane et à minorité chrétienne.

 

Les deux fugitifs avaient été repérés par des habitants alors qu’ils fouillaient les poubelles à la recherche de nourriture. Ils ont interpelé une femme sur le seuil de sa maison lui demandant de leur donner quelque chose à manger.

 

C’est le mari de cette personne ainsi que d’autres habitants qui ont appelé la police et lui ont signalé la présence des deux errants.

 

Les deux hommes n’étaient pas armés au moment de leur arrestation et n’ont opposé aucune résistance.

 

Il est significatif qu’ils n’ont bénéficié d’aucun appui à Nazareth, au contraire même, puisqu’ils ont été dénoncés par des membres de la population arabe locale.

 

En revanche, la Ména a remarqué qu’ils portaient des vêtement civils – et non leurs uniformes de prisonniers – et qu’ils étaient rasés. Ce qui implique qu’ils ont bénéficié de soutiens entre la prison et le lieu de leur arrestation, distants d’une petite vingtaine de kilomètres.

 

Les recherche en vue de récupérer les autres évadés se poursuivent de plus belle tandis que Mahmoud Aradeh et Yakub Kadari subissent un interrogatoire.

 

Nous pensons qu’ils ne savent pas grand-chose du sort de leur compagnons de fuite, car les six hommes se sont séparés afin d’augmenter leurs chances de réussite, naturellement sans partager d’informations quant à leurs itinéraires.

 

Dans les rangs des services du contre-espionnage et de la sécurité générale, le Shin-Bet ou Shabak, on est persuadé que les fugitifs ne sont pas parvenus à franchir la frontière d’un Etat étranger. On pense en revanche qu’il existe des chances pour que deux d’entre eux aient pu rejoindre le territoire de l’Autorité Palestinienne.

 

Le ministre de la Défense Benny Gantz a affirmé durant la journée que les fuyards seraient repris, que ce n’est qu’une question de temps. Nous partageons cette analyse, car il est évident que les forces de sécurité ont retrouvé la trace des évadés, qu’ils se rapprochent d’eux rapidement et que la nasse établie par leurs poursuivants est en train de se refermer sur eux.

 

On apprend au moment de terminer cette breaking que les sirènes d’alerte viennent de retentir [22h55] dans le périmètre du Conseil Régional d’Eshkol, dans le pourtour de la bande de Gaza. Tsahal confirme le tir d’une roquette par des terroristes de Gaza, probablement courroucés en apprenant la nouvelle de l’arrestation de Mahmoud Aradeh et Yakub Kadari. La roquette en question a été détruite en vol par le Dôme de Fer. La situation pourrait rapidement dégénérer en conflit d’envergure selon les estimations des experts de l’Armée israélienne. D’importants renforts sont à pied d’œuvre à proximité de l’enclave côtière prêts à répondre à toute éventualité.

 

 
By YinonSys