Tsahal réplique par des oblitérations de sites stratégiques du Hamas à Gaza (011209/21)
dimanche, 12 septembre 2021

 

Dimanche, 14:30  à Métula, 13:30 à La Rochette-du-Buis, un village de 66 hab. situé dans la Drôme

 

En riposte à l’agression terroriste spontanée à la roquette visant la ville de Sdérot, hier (samedi) à 21h20 heure locale, le Khe’l Avir, l’Aviation Israélienne a frappé plusieurs objectifs de la milice terroriste islamique du Hamas aux petites heures de ce dimanche.

 

La roquette avait été interceptée par le Dôme de Fer, et l’incident a fait l’objet d’une dépêche détaillée dans ces colonnes.

 

Nous ajoutons aujourd’hui cette vidéo exceptionnelle du tir de la roquette sur Sdérot. Elle présente en effet la séquence complète de l’agression. On y distingue très clairement, (à droite de l’écran) le lancement de la roquette à Gaza, suivie peu après de celui du missile intercepteur du Dôme de Fer à partir du territoire israélien (à gauche), et en troisième, l’éclat de lumière émanant de la destruction réussie du projectile ennemi :

https://twitter.com/i/status/1436756187832360962

 

Comme nous le pressentions dans ladite dépêches, des avions de combat et des hélicoptères d'attaque de Tsahal ont frappé et oblitéré en guise de représailles plusieurs objectifs dans le Califat de Gaza.

 

A savoir, un complexe militaire du Hamas abritant un certain nombre d'ateliers souterrains de production de roquettes à Maghazi [cartes], un camp militaire du Hamas avec un site de stockage d'armes à Rafah, près de la frontière égyptienne [cartes], ainsi qu’un tunnel terroriste et un centre d'entraînement militaire du Hamas à proximité de Khan Younes [carte].

 

raids_gaza_map_dim_12_sept_21.jpg

Service cartographique © Metula News Agency

 

A Maghazi, selon des témoignages de Palestiniens recueillis au téléphone par Sami el Soudi, les appareils frappés de l’étoile de David ont effectué pas moins de six passages de bombardement afin de s’assurer que les installations situées sur le site étaient totalement anéanties [carte]

 

maghazi.jpg

Service cartographique © Metula News Agency

Source : Tsahal

 

Tsahal a diffusé la vidéo suivante montrant d’abord en plein écran la frappe de l’un des ateliers souterrains de production de roquettes à Maghazi. Puis l’écran se scinde en deux parties : on voit sur la droite l’attaque d’un centre d’entraînement de la milice terroriste à Khan Younes, et à gauche, celle du site de stockage d'armes à Rafah :

https://youtu.be/UyzB9tHhal8

 

rafah.jpg

Service cartographique © Metula News Agency

Source : Tsahal

 

La situation reste tendue ce dimanche à Gaza. On attend avec intérêt de voir si les milices djihadistes palestiniennes renouvèleront leurs tirs de roquettes dans la soirée, voire si elles augmenteront le nombre de leurs salves.

 

Si c’était le cas, les répliques de l’Armée israélienne prendraient à leur tour de plus en plus d’ampleur.

 

On remarque que, pour le moment, les provocations des terroristes restent limitées et ne justifient pas le déclenchement d’une campagne militaire terrestre contre le Califat islamique. Cela indique que ce sont les Israéliens qui disposent de l’initiative. Ce, grâce au discours clair de leurs dirigeants politiques et militaires adressé au Hamas, à leur représailles largement plus appuyées que sous les gouvernements précédents, ainsi qu’à la cohérence dont ils font montre en contrôlant efficacement les marchandises autorisées à être livrées dans l’enclave côtière, ainsi que les modalités de l’attribution des sommes d’aide versée par le Qatar.

 

Grâce à ces mesures, l’ennemi n’est visiblement pas en mesure de soutenir une confrontation de grande envergure avec Israël, car Tsahal ne l’a pas laissé repourvoir ses stocks de roquettes ni restaurer ses tunnels stratégiques servant à les lancer.

 

Ceci dit, les experts de la région demeurent persuadés que le Hamas va provoquer une confrontation-suicide dans les jours ou les semaines prochains, même si elle doit se solder par un nouvel affaiblissement significatif de ses capacités de nuisances militaires.

 

 
By YinonSys