Enorme explosion au Liban-sud (011112/21)
vendredi, 10 décembre 2021

 

© Metula News Agency


03h00 ce samedi à Métula, 02h00 à Rasteau dans le Vaucluse

 

Une très forte explosion s’est produite tard ce vendredi dans le camp de réfugiés de Burj al Shemali, dans la banlieue-est de la ville de Tyr [43 000 hab.], sur le littoral méditerranéen au Sud-Liban [carte].

 

shemali_map.jpg

Service cartographique © Metula News Agency

 

La déflagration a eu lieu dans une mosquée qui servait d’entrepôt d’armes à l’organisation terroriste islamique palestinienne du Hamas. Le Hamas possède des positions de ce genre dans plusieurs villes du Liban dans le dessein de diversifier ses options offensives face à Israël.

 

Le Hamas est la milice qui contrôle Gaza et qui y a décrété un califat islamique, après avoir renversé par les armes le Fatah en 2007.

 

L’incident a tué ou blessé des dizaines de personnes, des terroristes et des habitants du camp de réfugiés. Les norias d’ambulances se succèdent encore à cette heure-ci pour évacuer des blessés, tandis que les pompiers s’efforcent de maîtriser l’incendie.

 

Les très nombreuses vidéos filmées par les voisins qui parsèment Twitter contiennent toutes des séries de secondes explosions témoignant de la déflagration de munitions au-delà du doute sensé.

 

Des munitions que l’organisation islamique palestinienne destinait à la population israélienne.

 

Burj al Shemali se situe à 17km au nord du point le plus proche sur la frontière israélienne, à 30km à l’ouest de la rédaction de Métula, qui a la particularité de se trouver sur une longitude légèrement plus septentrionale que le camp de réfugiés ; ainsi qu’à 65km au sud de Beyrouth.

 

On ignore la cause de ce sinistre, qui semble être de nature accidentelle, à moins qu’il ne résulte d’une opération de sabotage menée par un commando de Tsahal. Nous n’obtiendrons sans doute jamais de précisions concluantes à ce sujet.

 

Depuis le moment de l’explosion, l’Armée libanaise, noyautée dans la région par le Hezbollah, a établi un cordon de sécurité autour du lieu de l’incident, empêchant quiconque d’entrer sur le périmètre ou d’en sortir. Ce dispositif est censé permettre aux militaires libanais de procéder à une enquête visant à déterminer les causes de l’explosion ainsi qu’à arrêter d’éventuels suspects.

 

Ci-dessous des vidéos saisissantes de l’explosion :

 

https://twitter.com/i/status/1469420834200514561

https://twitter.com/i/status/1469390342848155653

https://twitter.com/i/status/1469418163683135498

https://twitter.com/i/status/1469390921238208512

 

 
By YinonSys