Irak : cinq roquettes explosent sur une base américaine (011201/20) Version imprimable
dimanche, 12 janvier 2020

 

Dimanche, 19h30 à Métula, 18h30 à Paris

 

Des sources militaires irakiennes ont informé l’agence Reuters que sept roquettes avaient frappé ce dimanche en fin d’après-midi la base aérienne d’al Balad [carte].

 

balad.jpg

L’emplacement géographique de la base d’al Balad/Yathrib

Service cartographique © Metula News Agency

 

Cette dernière est située près du village de Yathrib, à 14km à l’est de la ville d’al Balad (80 000 hab.). Elle abrite à la fois des soldats gouvernementaux et des militaire américains et se trouve à 60km au nord de Bagdad.

 

Il s’agit de la plus grande base aérienne en Irak [carte].

 

yathrib.jpg

La base d’al Balad/Yathrib

Service cartographique © Metula News Agency

Source : Google Earth Pro

 

Selon des sources concordantes, seules cinq roquettes ont atteint Yathrib.

 

On ignore pour le moment s’il y a des victimes américaines ou des dégâts, et si cette attaque sera suivie de représailles étasuniennes. Ce qui serait sans doute le cas si des soldats U.S. ont été touchés.

 

Selon Radio Bagdad, captée par notre camarade Jules Mazouz, quatre soldats irakiens auraient été blessés lors de l’attaque. Les informations de Radio Bagdad sont à considérer avec précaution, plusieurs nouvelles que cette station a récemment émises s’étant avérées sans fondements. Il s’agit d’une radio gouvernementale.

 

Les milices chiites irakiennes supplétives de l’Armée iranienne sont sans doute à l’origine de ces tirs de Katiouchas.