Judo : l’Israélien bat l’Egyptien par K.O (info # 021208/16) Version imprimable
vendredi, 12 août 2016

 

© Metula News Agency

 

Vendredi, 17h30 à Métula, 16h30 à Paris

 

Vers 16h 20, heure israélienne, le suspens relatif à l’affrontement [vidéo de la totalité du combat] opposant en judo, dans la catégorie des plus de 100kg, Or Sasson à l’Egyptien Islam el Shahabi est parvenu à son terme.

 

Dans une ambiance électrique, devant des spectateurs chauffés à blanc et des dizaines de millions de téléspectateurs, principalement en Israël et dans le monde arabe, Sasson a terrassé son adversaire par ippon, le K.O du judo, sanctionnant le fait que les deux épaules d’un compétiteur touchent le sol simultanément.

 

Un ippon met du même coup un terme au combat ; dans le cas de Sasson et Shahabi, cela est advenu trois minutes après le début de la joute et deux minutes avant sa fin.

 

Peu auparavant, l’Hébreu avait déjà fait trébucher son opposant en lui infligeant un waza-ari, l’occurrence à laquelle l’une des épaules d’un judoka heurte le sol.

 

Au moment de se saluer, Shahabi a refusé de serrer la main de son vainqueur, sous les sifflets nourris de l’ensemble du public.

 

ori.jpg

 

Il est trop tôt pour juger des retombées de cette défaite dans le pays du Nil, dont les habitants se sont déchirés, ces derniers jours, pour savoir si l’un de leurs représentants, el Shahabi, devait ou non rencontrer une "créature sioniste".

 

Ladite créature va cependant poursuivre son chemin dans la compétition à Rio, dans l’espoir de décrocher une médaille à laquelle il peut aspirer au vu de son classement de cinquième meilleur judoka de la planète dans sa catégorie.

 

Quant à el Shahabi, il est éliminé et va s’en retourner prochainement au Caire. La proportion déjà prise par son échec est sans aucun doute exagérée, dans ce qui est, avant tout et uniquement, un affrontement sportif. En Israël, d’ailleurs, on n’enregistre aucun triomphalisme, les commentateurs se contentant de regretter le comportement antisportif de notre voisin.

 

Nous avons attendu 17h locales et le second combat du judoka israélien, afin de pouvoir vous informer sur le fait que Sasson l’a également remporté par waza-ari face au Polonais Maciej Sarnacki.

 

Sasson est désormais qualifié pour les quarts de finale, durant lesquels il affrontera le Hollandais Roy Meyer. Contrairement aux deux premiers tours de la compétition, s’il perdait face à Meyer, Sasson disputerait la poule de consolation qui peut mener à la médaille de bronze.

 

En cas de victoire, il trouverait sur la route du titre olympique le Français Teddy Riner, grand dominateur de la catégorie depuis plusieurs années. Riner sera opposé en quarts au Brésilien Rafael Silva, qui jouira de la sympathie a priori du conseil arbitral.

 

Le duel Sasson-Meyer se déroulera aux alentours de 17h 40, heure israélienne.