La Knesset se saborde : de nouvelles élections en septembre (013005/19) Version imprimable
mercredi, 29 mai 2019

 

© Metula News Agency

 

new_breaking.jpg

 

0h30 jeudi à Metula, 11h30 à Paris.

 

Au terme d’une journée terriblement tendue, la Knesset, le parlement israélien, a voté il y a quelques minutes sa propre dissolution après que le Likoud de Binyamin Netanyahu n’est pas parvenu à réunir la majorité simple de 61 députés pour lui confier un nouveau mandat de Premier ministre.

 

74 députés, y compris tous les parlementaires du Likoud et tous les députés arabes, ont voté en faveur de la dissolution, face à 45 voix contre, celles de Kakhol-Lavan, des travaillistes et de Meretz.

 

Les élections se dérouleront le 17 septembre prochain.

 

La Ména a été le seul media à prévoir cette situation extrême dans les moindres détails dès le lendemain des élections précédentes qui se sont tenues le 9 avril dernier.

 

L’analyse complète de la Ména dans la journée de jeudi.