Multiples frappes "israéliennes" dans l’ouest de la Syrie lundi soir (010811/21) Version imprimable
lundi, 08 novembre 2021

 

© Metula News Agency


20h45, lundi à Métula, et 19h45 à Puyméras dans le Vaucluse

 

Il y a un peu plus d’une heure, à 19h15 locales exactement, des chasseurs-bombardiers israéliens (selon l’agence d’information gouvernementale syrienne SANA) ont attaqué et anéanti plusieurs positions militaires dans la périphérie de Homs et à proximité du port de Tartous.

 

Les frappes à Tartous sont délicates, car le port de cette ville située juste au nord du Liban abrite une importante base maritime russe qui n’est distante que de 51km de Khmeimim par le Sud.

 

Or Khmeimim est la base aérienne qui accueille le quartier général des soldats de Vladimir Poutine et de leurs avions en Syrie.

 

Moscou a été informé préalablement à la tenue de l’opération.

 

Tous les missiles ont atteint et détruit leurs objectifs.

 

Une très grosse explosion – probablement un dépôt de munitions – a été observée par des témoins dans la zone de Homs, et l’incendie qui s’en est suivi fait toujours rage au moment où nous publions ces lignes.

 

Il y a des blessés dans les rangs ennemis. Michaël Béhé tente en ce moment d’établir un état des lieux. Les Syriens annoncent que deux de leurs soldats sont touchés, mais selon nos sources, le bilan humain est plus important.

 

Il semble avéré que les appareils du Khe’l Avir, l’Aviation israélienne, ont traversé l’espace aérien libanais pour mener à bien cette mission. La présence de nos avions a été signalée par des sources libanaises.