Raid attribué à Israël dans l’ouest de la Syrie (010506/20) Version imprimable
jeudi, 04 juin 2020

 

© Metula News Agency

 

Métula, vendredi 02h45 à Métula, 01h45 à Paris.

 

Tard dans la soirée de jeudi des appareils israéliens – selon les media officiels syriens – ont attaqué quatre objectifs dans le secteur de la ville de Masyaf, à 154km au nord de Damas, et 207 de la rédaction à Métula dans le même point cardinal [carte].

 

masyaf_map.jpg

Service cartographique © Metula News Agency

Base : Google Earth Pro

 

Les appareils sont semble-t-il venus du Liban et ont lancé leurs missiles – probablement des évolutions des missiles Dalila - à la limite du territoire syrien.

 

Les objectifs identifiés étaient situés dans un complexe de fabrication et d’entreposage d’armements au nord de Masyaf, déjà frappé par le passé par le Khe’l Avir, l’Aviation israélienne.

 

b.jpg

Sur cette photo, on distingue les 4 foyers principaux

des objectifs du raid attribué à Israël

 

Les explosions sur la photo ressemblent à la détonation de munitions.

 

Aucun appareil ni missile appartenant aux assaillants n’a été touché par la DCA (Défense Contre Avions) syrienne

 

On dénombre des dizaines de morts et de blessés, principalement des soldats syriens et iraniens. Il y aurait une trentaine de morts selon un médecin de l’hôpital de Masyaf joint par Michaël Béhé au téléphone avant que la communication ne soit interrompue.

 

Un importante batterie de missiles antiaériens S-300 et S-400 est située à proximité (+-10km) de la position attaquée. Elle se trouve sous le contrôle de soldats russes qui n’ont pas ouvert le feu. Le Q.G du corps expéditionnaire russe en Syrie est établi sur l’aéroport de Khmeimim, à 50km uniquement au nord-ouest de la cible du raid de cette nuit.

 

Nos spécialistes continuent leurs investigations afin de tenter de recueillir plus d’informations quant à la nature précise des objectifs détruits ainsi que sur les bilans humains et matériels détaillés.