Riposte israélienne : plusieurs objectifs des milices palestiniennes détruits à Gaza (011406/19) Version imprimable
vendredi, 14 juin 2019

 

© Metula News Agency

 

new_breaking.jpg

 

Sdérot 05h25, 04h25 à Paris

 

Aux environs de 3h30 locales ce vendredi matin, le Khe’l Avir, l’Armée de l’Air israélienne a procédé à plusieurs raids dans la bande de Gaza en réponse au tir, peu avant 21h, d’une roquette sur la ville de Sdérot. Le projectile avait atteint le bâtiment d’une école religieuse [yéshiva] de plein fouet, sans toutefois faire de blessés.

 

Des chasseurs-bombardiers ainsi que des drones ont réalisé les opérations de ce matin. [Voir la vidéo de l’une de ces attaques].

 

Celles-ci ont visé et détruit des "infrastructures terroristes dans des complexes militaires de même qu’une base de la force navale du Hamas parmi d’autres sites terroristes du Hamas dans toute la bande de Gaza" a déclaré le porte-parole de Tsahal.

 

On ignore si la riposte israélienne a causé des victimes dans les rangs des miliciens des organisations terroristes palestiniennes. La plupart des installations militaires de ces milices avaient été abandonnées en prévision des représailles de Tsahal suite à l’attaque de la yéshiva.

 

Ces incidents surviennent après que des dizaines de ballons porteurs d’engins explosifs et incendiaires ont été lancés par les miliciens sur le territoire israélien avoisinant durant les semaines dernières. Ces agressions non provoquées ont généré des incendies qui ont détruit des milliers d’hectares de terres cultivées et sauvages et tué des milliers d’animaux.

 

Les demandes adressées au Hamas par l’intermédiaire de l’Egypte n’ayant pas été suivies d’effet, hier (jeudi) Israël avait décrété le blocus maritime complet des ports de Gaza.

 

ballins.jpg

Ces ballons incendiaires ont été tirés jeudi matin en direction

du kibboutz Ruhama, à 15km de l’extrémité nord de l’enclave palestinienne

 

Quelques heures plus tard, dans la nuit de mercredi à jeudi, les milices palestiniennes avaient tiré une roquette en direction du conseil régional d’Eshkol. Le projectile avait été intercepté par le Dôme de Fer.

 

Tsahal a détruit en représailles un tunnel dans un complexe militaire du Hamas situé dans le sud de la bande côtière.

 

La suite des évènements dépend désormais des factions apparentées au Hamas et au Djihad Islamique Palestinien. Dans le cas où elles tenteraient de répliquer à la riposte israélienne ou si des ballons incendiaires étaient à nouveau lancés sur l’Etat hébreu, une nouvelle confrontation locale s’ensuivrait.

 

Les équipes de la Ména ont été placées en préalerte ; dans le cas d’un embrasement, nous suivrons évidemment les évènements avec tout le personnel mobilisé sur place pour vous les relater.