Une base iranienne anéantie en Irak, au moins 40 morts (012907/19) Version imprimable
dimanche, 28 juillet 2019

 

newmena.jpg


© Metula News Agency

 

EN EXCLUSIVITE

 

Lundi, 1h40 à Métula, 0h40 à Paris

 

Selon des sources irakiennes, Israël aurait attaqué la base d’Abou Montzir al Moukhmedaï, anciennement "Camp Ashraf" dans la province de Diala. Cette base est située à 67km au nord-est de Bagdad [carte].

 

ashraf.jpg

Service cartographique © Metula News Agency

 

Au moment de l’attaque, le camp était occupé par des forces spéciales iraniennes, des miliciens du Hezbollah libanais et des miliciens irakiens du groupe Bader, supplétifs de l’Iran.

 

Le raid aurait visé deux objectifs :

 

1. Une base de missiles balistiques récemment déployés par l’Iran

 

2. Une concentration de combattants de la force Qods [Jérusalem] (en persan سپاه قدس sepāh-e qods), l’unité d'élite du Corps des Gardiens de la Révolution Islamique iraniens, ainsi que des miliciens des deux organisations déjà citées.

 

Les objectifs auraient été atteints et anéantis.

 

Les informations en provenance d’Irak font état d’au moins quarante tués et de dizaines de blessés.